Forum dédié à la vie du lycée Henri IV. Pour Aspirants et Ashquatriens confirmés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ah, enfin de la politique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Comment vous qualifieriez vous politiquement parlant ?
Plutôt à gauche
22%
 22% [ 19 ]
Plutôt à droite
24%
 24% [ 21 ]
Centriste
8%
 8% [ 7 ]
Droite conservatrice
6%
 6% [ 5 ]
Droite méritocratique
13%
 13% [ 11 ]
Socio libéral(e)/ socio démocrate
13%
 13% [ 11 ]
Communiste
8%
 8% [ 7 ]
Je ne m'intéresse pas à la politique.
5%
 5% [ 4 ]
Autre (précisez j'éditerai)
1%
 1% [ 2 ]
Libéral
1%
 1% [ 1 ]
Total des votes : 88
 

AuteurMessage
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Ah, enfin de la politique...   Jeu 29 Mar 2012 - 19:36

Allez y lâchez-vous, communistes, ultralibéraux, royalistes, ou tout simplement centristes, ce Topic est fait pour vous.
Même si vous désapprouvez les hommes politiques actuels, faîtes part de vos idées, de vos critiques, de votre idéal, bref de votre idéologie.

Je ne sais pas ce que ça donnera de le présenter sous forme de sondage donc si voulez que je rajoute ou supprime des catégories il n'y a aucun problème : signalez-le.

P.S. Si ce sujet ne vous intéresse pas cochez quand même la case adéquate, ça fait partie du sondage.
Plusieurs réponses sont possibles et vous pouvez réviser votre vote.


Dernière édition par Neophenx1618 le Lun 7 Mai 2012 - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupakabrak
Discute avec Sartre cour du méridien
Discute avec Sartre cour du méridien
avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 21
Classe : HX1 (ex-lycéen)
Loisirs : Tennis de table, Escrime, sortir, bavarder...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Dim 1 Avr 2012 - 18:37

La droite ne m'a jamais réellement déçu. Je continue donc à leur faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lewebpedagogique.com/3emeb2011/
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Dim 1 Avr 2012 - 19:24

Ce qui m'étonne avec la droite, c'est qu'un même parti puisse regrouper conservateurs, que je désapprouve profondément, et partisans de la méritocratie, le système idéal pour moi en ce bas monde.
En fait à mes yeux l'égalité parfaite -j'entends par là l'égalité totale non pas en droit mais en biens et au niveau de ce que l'on reçoit de la société- est un concept des plus utopiques parce qu'il nie un des principes essentiels de la nature humaine, à savoir que chacun est unique et qu'il aspire à se démarquer des autres (j'ai l'impression de me répéter là)

Ce qu'il faut rechercher c'est donc l'équité (l'égalité des chances de chacun) en valorisant le mérite, non sans négliger bien évidemment les moins favorisés, en les aidant à réintégrer la société. Bien évidemment le concept d'équité parfaite n'en demeure pas moins utopique, mais il est à l'image de celui d'un système parfait, une idéologie n'est après tout qu'un idéal vers lequel on choisit de tendre tout en sachant que l'on ne l'atteindra jamais.

...
Bon voilà pour l'argumentation de mes idées, le seul souci c'est que de nos jours il y a peu d'hommes politiques pour les défendre ( et peu de gens qui pensent comme moi pour voter pour eux).



_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.


Dernière édition par Neophenx1618 le Sam 28 Avr 2012 - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar
Discute avec Sartre cour du méridien
Discute avec Sartre cour du méridien
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 23
Localisation : Loin
Classe : Prépa
Loisirs : Badminton, lecture, télé, ordi...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Lun 2 Avr 2012 - 21:23

La méritocratie républicaine n'est pas l'apanage de la droite, loin de là - elle appartient à tous ceux qui veulent bien se battre pour la défendre (et dont tu as l'air de faire partie, c'est bien ^^). Et une partie de la droite sera toujours conservatrice, par essence même de la droite (dans n'importe que pays, le "parti conservateur" est toujours un parti plus ou moins à droite).

Ah, et sinon, vive le centre, le vrai Cool .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Jeu 5 Avr 2012 - 17:16

Amar a écrit:
La méritocratie républicaine n'est pas l'apanage de la droite, loin de là - elle appartient à tous ceux qui veulent bien se battre pour la défendre (et dont tu as l'air de faire partie, c'est bien ^^). Et une partie de la droite sera toujours conservatrice, par essence même de la droite (dans n'importe que pays, le "parti conservateur" est toujours un parti plus ou moins à droite).

Ah, et sinon, vive le centre, le vrai Cool .

"La parfaite raison fuit toute extrémité, et il faut être sage avec sobriété."

Le mérite de la méritocratie lui vient du fait qu'elle laisse l'homme s'exprimer tout en le guidant vers le progrès, qu'elle garantie sa liberté tout en lui imposant le devoir d'être le meilleur ; et à ce titre elle doit s'affranchir de l'éternel balancement droite gauche qui borne les esprits.

Mais de nos jours où le libéralisme semble remis en cause, ce modèle pourtant unificateur est globalement considéré comme de droite.
Tout dépend du point que l'on prend comme milieu, Zola par exemple qui se revendiquait comme socialiste, aurait sans doute été scandalisé à la lecture du programme du Parti Socialiste.



_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.


Dernière édition par Neophenx1618 le Sam 28 Avr 2012 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Ven 6 Avr 2012 - 21:49

Je viens juste de réaliser en regardant les résultats de façon plus détaillée qu'il manque la catégorie libéral(e) dans les choix, faute de frappe quand j'ai rédigé le qcm initial sans doute.
Hélas le sondage étant lancé, je ne peux plus rien modifier...

En tout cas je vois que tout le monde a des idées, Mr G*b*rt sera peut être enfin statisfait de ses premières l'année prochaine.



_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.


Dernière édition par Neophenx1618 le Sam 28 Avr 2012 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maarie
Feuillette Camus Rue Clovis
Feuillette Camus Rue Clovis
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Ven 27 Avr 2012 - 21:39

Enfin Zola, c'est pas vraiment la même époque, les états d'esprits et la société ont évolué depuis : comparons ce qui est comparable !

Du reste, je suis plutôt d'accord avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Sam 28 Avr 2012 - 16:48

Maarie a écrit:
Enfin Zola, c'est pas vraiment la même époque, les états d'esprits et la société ont évolué depuis !
Oui justement c'est bien la preuve que ce type d'idéologie peut être vu plus ou moins à droite selon le contexte, qu'il soit historique (les mentalités ont fortement évoluées depuis 1900, fort heureusement) mais aussi géographique : dans des pays très libéraux comme les États Unis, le système français (j'entend par là retraite, sécurité sociale etc.) est vu comme profondément socialiste, bien qu'il nous paraisse "normal".



_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esejy Van Ervech
Lit Dumas Place du Panthéon
Lit Dumas Place du Panthéon
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 23
Localisation : Dans les marais ...
Classe : Terminale Littéraire
Loisirs : Musique, karaté, reconstitution, escrime, lecture, jeux vidéos ...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Ven 8 Juin 2012 - 20:11

Je UP ce topic intéressant .
Pour ma part je vote plutôt à gauche car même si le centre et la droite on quelques bonnes idées, le centre à peu de poids politiques et que la droite se tourne dangereusement vers des idées peu républicaine ... (cf les dernières élections.)
Mais étant par nature un grand idéaliste je pense que le système étatique actuel est inefficace et conduira à plus ou moins long terme à de problèmes très graves. (Grèce, Québec, Espagne ?)
Je serais donc partisan d'une suppression des états actuels (je sais, j'y vais fort , prenez le à la Thomas More !) Pour les reconstituer en états d'une taille dépendant du nombre d'habitant (ou légèrement différente selon le ressources du territoire) et que ces états soit chacun doté d'une constitution différente pour permettre la pluralité politique la plus large ; de l'anarchie au régime totalitaire le plus strict (oui, oui, des gens veulent ça ! Relisez le contrat social de Hobbes !) en passant par une démocratie protectrice, un système libérale, une royauté, ou n'importe quel autre régime ! Ainsi chacun serait libre de sélectionner le système de son choix se qui supprimerait l'inconvénient majeur de la démocratie globalisée qui laisse plusieurs minorités sans réponse à leurs attentes .
Mais cette idée reste bien une utopie pour trois grandes raisons : -1 Les gouvernements et populations refuseraient de toute évidence le démantèlement des états.
-2 Les humains extrêmement casaniers refuseraient de quitter leur territoire pour vivre dans le régime qui leur convient.
-3 Les régimes de types commerciaux ultra-libéraux, totalitaire, ou expansionniste s'en prendrait aux autres états.
Et voila la belle utopie qui tombe par terre ! Mais c'est le fond de ma pensée: je pense que chaque être humain devrait pouvoir choisir le régime dans lequel il souhaite vivre sans subir le choix d'une majorité à qui ils n'a aucun compte à rendre.
Le clivage droite/gauche me semble donc plutôt réducteur car selon moi c'est la société en elle-même qui mériterait une refonte totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maarie
Feuillette Camus Rue Clovis
Feuillette Camus Rue Clovis
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Sam 9 Juin 2012 - 9:16

Oulala, je suis fondamentalement pas d'accord avec toi Razz

Tout d'abord parce qu'un état ne se résume pas à un régime politique ! Un état, c'est une culture commune, une histoie, une (ou plusieurs) langue(s) commune(s)... On est attaché (ou pas, mais disons qu'on y est attaché) au pays dans lequel on vit parce qu'on le trouve joli, qu'il y fait beau, que les rues sont larges, qu'on a de l'espace, parce qu'au contraire on est 20 000 par mètre carré et c'est convivial... (on aura biensûr compris que je schématise Wink) et pas parce que son régime politique nous paraît formidable.
Ensuite, en supposant que cette reconstitution de nouveaux états soit effectif, il arrive parfois qu'au sein d'une même famille on ait des positions politiques bien différentes. Que faire ? s'exiler à l'autre bout de la planète et quitter sa famille, son emploie, sa maison, ses amis, ses voisons, son environnement ? et bien non, on reste. Et on se retrouve à terme avec une pluralité d'opinions politiques au sein d'un même pays : retour à la case départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esejy Van Ervech
Lit Dumas Place du Panthéon
Lit Dumas Place du Panthéon
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 23
Localisation : Dans les marais ...
Classe : Terminale Littéraire
Loisirs : Musique, karaté, reconstitution, escrime, lecture, jeux vidéos ...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Sam 9 Juin 2012 - 12:42

En effet c'est bien pour ça que je qualifie cette théorie d'utopique, mais c'est la manière la plus simple et la plus absolue pour exprimer ma pensée: à savoir que chacun devrait pouvoir vivre dans la société qui lui plait ou faire des concessions et vivre dans une société qui ne lui convient pas vraiment pour profiter d'autres avantages . (famille, climat, culture ...)
Après j'ai une préférence personnelle pour les régimes de gauche très "libres" avec décision prise par l’ensemble de la communauté (le système politique des vikings du IX-XI ème siècle, ça c'était une bonne organisation ! ) ; mais je pense qu'imposer ma propre vision politique à des personnes totalement ou en partie contre , ce n'est pas respecter leur liberté humaine. Voila, voila ! Razz
(A ce propos je trouve que le système de citées-états Grecques antiques ce rapprochait le plus de cette conception de pluri-système, mais je ne connait pas très bien cette période, une opinion sur le sujet ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Sam 9 Juin 2012 - 15:29

La pluralité des opinions politiques permet aussi à chacun de remettre en cause ses idées lorsqu'il les confronte à celle des autres.
C'est une condition indispensable pour empêcher que le pays bascule dans un régime extrême qui défendrait des valeurs utopiques ou contraire aux droits de l'homme, et pour ne pas que la population plonge dans un dogmatisme intellectuel (notre système est le meilleur, il n'y aura jamais rien à changer).

En d'autres termes, encore une fois, c'est le débat qui fait avancer les idées. Si chacun n'est tourné que sur lui même, et refuse de se remettre en question comment l'humanité pourrait-elle progresser ?

Du reste, je suis d'accord avec Maarie.




_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neophx1618
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
A l'obervatoire de la Sorbonne en conversation avec Galilée
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 21
Localisation : Place du Panthéon, médite sur la splendeur et la médiocrité de son époque.
Classe : TS

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Sam 9 Juin 2012 - 16:10

Esejy Van Ervech a écrit:
(A ce propos je trouve que le système de citées-états Grecques antiques ce rapprochait le plus de cette conception de pluri-système, mais je ne connait pas très bien cette période, une opinion sur le sujet ?)

Pas vraiment non. Il est vrai que les cités grecques partageaient une même langue et une même culture, tout en présentant une mosaïque de systèmes politiques (quoique la plupart soit en définitive très semblables mise à part le cas athénien). Mais avant Phillippe de Macédoine, ells n'ont jamais fonctionné avec unité : même les Guerres Médiques qui ont su contraindre à l'alliance les deux ennemis héréditaires Sparte et Athènes laissèrent indifferente Thèbes. Or cette unité est indispensable à ton système puisque chacun doit pouvoir choisir l'État qui lui plait, ce qui n'était pas vraiment le cas à l'époque.
D'autre part il faut absolument éviter une domination d'un état sur les autres, or c'est précisément ce qu'a connu la Grèce antique avec les hégémonies successives d'Athènes, Sparte et Thèbes.




_________________

Nihil non pote est, car l'impossible n'est rien.

Se fixer des limites c'est se condamner à ne jamais les dépasser.

 


Dernière édition par Neophx1618 le Dim 10 Juin 2012 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esejy Van Ervech
Lit Dumas Place du Panthéon
Lit Dumas Place du Panthéon
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 23
Localisation : Dans les marais ...
Classe : Terminale Littéraire
Loisirs : Musique, karaté, reconstitution, escrime, lecture, jeux vidéos ...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Dim 10 Juin 2012 - 17:30

Merci pour cette précision , le système politique grecque antique n'est pas vraiment ma spécialité. Après ma théorie est une théorie absolue qui peut s'appliquer à chaque système; mais personnellement je suis plus pour quelque chose comme une démocratie directe d’extrême-gauche (mais pas communiste, je sais pas ce que vous en pensez mais j'aime vraiment pas le communisme !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi L
Lit Dumas Place du Panthéon
Lit Dumas Place du Panthéon
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 19
Localisation : Ile de France
Classe : 3ème
Loisirs : histoire, politique locale et nationale, cuisine, réflexion sur des questions de société et vélo

MessageSujet: La défense de la méritocratie   Sam 20 Oct 2012 - 13:05

Je pense qu'au delà même des appartenances politiques, nous devons défendre une certaine vision de la France que je traduis par le travail, l'encouragement du talent et la récompense du mérite. La méritocratie est selon moi cruciale, c'est la défense de ce qui est juste, c'est à dire la défense de ce que chacun mérite d'avoir par l'investissement, les efforts, le travail qu'il fournit. Et je crains malheureusement qu'à cause de toutes les crises (identitaires, économiques,...) que nous traversons, nous oublions ces valeurs, nous oublions sur quoi repose la république française et la classe politique commet des amalgames et ne travaillent bien trop souvent qu'aux grès des sondages.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light K
Lit Dumas Place du Panthéon
Lit Dumas Place du Panthéon


Messages : 7
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 20
Classe : Seconde 1
Loisirs : Musique, jeu vidéos, lire, chatter ...

MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   Lun 12 Nov 2012 - 16:43

Personnellement, je suis plutôt de gauche, mais je me tatonne encore. ^^

Le mérite m'apparaît aussi comme une valeur essentielle, qui devrait être plus développée. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah, enfin de la politique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah, enfin de la politique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !
» Une nouvelle ou une proposition politique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Du Lycée Henri IV :: Café de Navarre :: Culture & Débats-
Sauter vers: